TSM et ses soumises

Maîtresse Sandra domination libertine et cuckold

Maîtresse Sandra domination libertine et cuckold


Maîtresse Sandra est venue à la domination par le libertinage avec un gros porc qui n'avait qu'une envie : baiser et se vider les couilles. Grâce à la domination, elle a trouvé un boulot, un mari soumis et une forme d'épanouissement sexuel. Voici son histoire.


Sandra est épicurienne depuis toujours et surtout pas farouche. Déjà au lycée, elle menait les mecs par le bout du net, en échange d'une simple bise sur la bouche, le meilleur de la classe lui faisait ses rédactions. Sa prodigieuse mémoire lui a donc permis d'obtenir son BAC avec mention en exploitant les étudiants et très tôt de vivre sa vie de femme gourmande des plaisirs de la vie sans bourse déliée, tant les invitations étaient nombreuses. De rencontres en rencontres coquines, sous la pression familiale, dans un moment d'égarement elle a fini par se marier avec un rustre libertin d'un égoïste au-dessus du commun. Un an plus tard, Sandra gagnait son divorce et un superbe appartement en région Parisienne, le rustre ayant choisi le mariage sous la communauté.


Le sexe étant quelque chose de très important pour elle, elle écuma les sites de rencontre et s'envoya en l'air un bon nombre de fois. Si le plaisir était là, il lui manquait toutefois l'Amour ou plutôt, l'affection et la compagnie d'un homme. L'idée de passer à la domination lui est venue grâce ou à cause des soumis toujours très prometteurs dans les contacts.


« Après-tout, pourquoi ne pas user et abuser d'un homme riche, soumis et amoureux » se disait-elle en fouinant sur Fessestivites.com pour se trouver sa perle rare ?


Elle comprit très vite le fonctionnement de ce réseau et imposa aux soumis la contactant de se faire certifier afin de gagner du temps dans la logique de sérieux. Assumant pleinement ses intentions, elle rédigea une annonce fort claire qui lui valut quelques propos désagréable du type « pute »...

SON ANNONCE :

Dominatrice de charme et gourmande des plaisirs de la vie, je cherche un soumis célibataire pour construire une vie de couple. Il devra m'entretenir (c'est dit) me servir de soubrette limite esclave et me laisser vivre ma vie de femme.

HOMME MARIE s'abstenir je téléphone toujours à l'heure des repas et le dimanche pour vérifier donc ne trichez pas.

HOMME avec enfant à charge s'abstenir

FAUCHE s'abstenir, j'aime le confort de vie et sortir.

Pas de photo et pas de tel au premier message, pas de réponse.

...........................................

Chasteté cuckold maitresse

Autant dire que cette annonce fit jaser ! Sandra assuma, elle fit certifier son profil par Fessestivites et confirma clairement sa recherche sans aucune honte en se faisant chatte au téléphone pour obtenir que ses exigences soient mises en caractère gras sur son annonce.


En trois semaines et après six rencontres, elle trouva sa perle rare. Un industriel divorcé, soumis et sans enfant. Sandra le testa dans les restaurants en choisissant le menu pour lui, en jetant son paquet de cigarette par terre pour qu'il lui ramasse, en draguant devant lui puis en se faisant lécher les pieds en arrivant à la maison. Elle lui ordonna de se mettre à quatre pattes pour la regarder uriner plus d'une fois puis se fit lécher la minette après avoir fait pipi, chose qu'il fait sans aucune hésitation. En grande garce, elle s'amusa à l'allumer un maximum lors de leurs rapports sexuels, poussant ainsi l'éjaculateur précoce à finir au plus tôt. S'il jouissait avant elle, il devait boire son sperme, si elle jouissait avant lui, il devait jouer d'abstinence....


Le jour où elle le surprit à se branler, il dut commander une cage de chasteté dans l'heure en se faisant traiter de gros porc. Dans la même boutique elle lui fit commander quelques articles supplémentaires comme des tenues de soubrette, des menottes, collier, laisse, ..... Quarante-huit heures après, Louis sous cage de chasteté et revêtu de sa tenue de soubrette lui léchait les pieds pour la remercier.


Au plus elle le martyrisait, au plus Louis l'aimait. Il s'épanouissait totalement dans sa soumission oubliant ainsi l'énorme pression professionnelle d'un industriel gérant neuf-cent salariés en pleine période de crise. La cage de chasteté révéla en lui sa part de féminité, rien que de revêtir une tenue de soubrette le mettait dans tous ses états. Sandra profita de ses grands moments d'excitation contrariée par la cage pour aborder ses besoins sexuels insatisfaits et l'idée de faire venir un homme à la maison.


Louis prit assez mal la chose au départ, mais en fine garce, elle sut l'exciter et le rendre fou en lui disant qu'il pourrait la voir jouer avec ses sexe-toys humains qui, s'en nul doute, rêveraient d'être à la place de son « mari », mot qu'elle utilisa pour la première fois et qui fit mouiller les yeux de Louis. Elle poussa le bouchon très loin ce soir là, en faisant un facesitting d'une grande perversité. Assise nue sur son visage, elle le libéra de sa cage de chasteté et fit tout ce qui était en son possible pour le faire jouir.


Elle s'acharna à le branler en agitant sa chatte sur la bouche de Louis en lui disant : « imagine que je viens de me faire baiser ». Après une semaine de chasteté et un tel traitement, il finit par éjaculer et donc par lécher son sperme puisque c'était les conventions établies par Sandra. « Si tu jouis avant moi, tu lèches ».


Elle le fit jouir une deuxième fois en payant de sa personne en lui faisant une pipe vorace dans la position du 69 pour bien le convaincre que lécher sa chatte en imaginant qu'elle venait de quitter son amant le mettait dans tous ses états. En moins d'une heure, soumis Louis acceptait qu'elle prenne un amant.

Chasteté cuckold maitresse

LE JOUR J

Louis en tenue de soubrette et sous cage de chasteté dut lécher sa Maîtresse pour la mettre en forme et pire encore, aller ouvrir la porte à son amant prévenu de leurs pratiques. Telle une tigresse affamée, elle le mit nu et le fit bander comme un taureau devant Louis agenouillé dans un coin du salon. Elle se fit prendre en annonçant au mec que s'il ne parvenait pas à la faire jouir ou s'il éjaculait en cinq minutes, ce ne serait pas la peine de revenir....


Vexé, l'homme mit tout son cœur à faire jouir cette femme qu'il prit pour une folle. genouillé sur une chaise pendant qu'elle se faisait labourer par son amant motivé par cette beauté de la mère nature, elle demanda à Louis de se rapprocher pour partager son plaisir. Lorsqu'elle se fit embrasser les doigts, Louis crut jouir dans sa cage tant il était excité en la regardant mener l'amant par le bout du nez.


Elle repoussa son amant pour le faire asseoir sur le canapé afin de venir s'empaler sur lui. Sans aucune pudeur, elle se caressa jusqu'à la jouissance, qu'elle a fort bruyante d'ailleurs et qui fit jouir son amant surpris par les contorsions de la tigresse. Congédié sans tarder, il quitta les lieux interrogatif mais n'eut comme réponse qu'un doigt tendu vers la porte, lui signifiant que l'heure n'était pas à la discussion.


La louve vicieuse jusqu'au bout des ongles, vint embrasser Louis puis le guida au salon où elle lui retira sa cage de chasteté pour lui permettre à son tour de jouir mais en léchant le sperme de l'amant et les doigts de sa Maîtresse d'Amour. Il était tellement excité qu'il le fit sans hésitation et jouit en moins de deux minutes à la grande surprise de Sandra.

Cocu, humilié mais heureux, Louis se mit au ménage pendant que sa Maîtresse appelait son amant pour lui donner un autre rendez-vous.


TSM, journaliste de Fessestivites.com

Les photos sont ici

http://www.fessestivites.com/fre/Article/37_Cuckold-candaulistes-cocu/albums/4390_Cuckold-Humiliation-Hard-par-Maitresse-Sandra.html


La vidéo est ici

http://www.fessestivites.com/fre/videos_gratuites/23_BDSM-Chastete-cage-ceinture-cuckold/2978_Cuckold-Humiliation-Hard-par-Maitresse.html



16/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres