TSM et ses soumises

Féminisé et enculé par deux garces

Féminisé et enculé par deux garces

A jouer avec le feu, on finit par se brûler. J'ai rencontré XXXX sur Fessestivites, elle ne souhaite pas que je dévoile son pseudo mais m'a autorisé à vous raconter cette aventure qui finalement m'a ouvert les yeux.

Après avoir échangés sur le site puis par email, nous nous sommes trouvés des affinités même si sexuellement, entre nous cela ne peut pas marcher car elle est lesbienne. Ma franchise et mon honnêteté ont joué en ma faveur m'a-t-elle dit car en principe elle ne rencontre pas d'hommes hormis des travestis alors que je n'en suis pas un. Le rendez-vous fut pris sur la croisette à Canne, j'y étais une heure avant pour ne pas prendre le risque de la décevoir. Au départ, nous avions parlé de couche, de fringues, de BDSM, de sortie, d'un tas de trucs pour lesquels mes principales expériences se limitaient aux infos trouvées sur le net.

Deux brunes belles à vous couper le souffle m'ont fait fondre dès leur arrivée même si au départ je n'attendais que XXXX. Après leur avoir offert un verre dans une brasserie et avoir longuement discuté, XXXX m'a proposé d'aller chez elle afin de poursuivre nos discussions tranquilles loin des oreilles indiscrètes. Une telle proposition ne se refuse pas même si je me sentais avec elle comme un gamin !

Féminisé de forceA peine arrivé chez elle, les filles ont voulu tout savoir sur mes attirances ABDL, si j'étais plus AB que DL, si j'avais des tenues, si .... XXXX a embrayé assez rapidement sur les tenues féminines, elle voulait savoir si j'en avais déjà mis et si j'en avais. Je leur ai avoué que quand j'étais ado, il m'était arrivé d'aller fouiner dans l'armoire de ma grande sœur et d'essayer ses vêtements, mais que ce n'était que des plaisirs d'adolescent en pleine recherche de sa sexualité. Entre leurs mains j'étais leur jouet et je n'en savais rien !

Elles se sont acharnées à me faire avouer que j'y avais pris plaisir, puis, elles ont persisté dans leurs sadiques intentions. XXXX m'a proposé de me prêter sa jupe et de me la faire essayer ! ! ! J'ai refusé mais elles m'ont eu à l'usure surtout quand XXXX a retiré sa jupe pour me la tendre et m'est apparue en collant avec rien dessous. J'ai donc fini par céder et me dévêtir pour enfiler sa jupe, mais elles n'en sont pas restées là. Elles ont tenu à ce que je mette une fine culotte noire en lycra pour que cela soit joli.... Très tactiles, les filles m'ont rendu fou, fou de chez fou par contre, je n'avais pas le droit de les toucher puisqu'elles étaient lesbiennes.

Tout en me caressant les bras et les jambes, elles insistaient sur ma féminité, me disaient que j'étais « belle ». Dans l'état où j'étais, elles auraient pu m'appeler « chienne » cela ne m'aurait pas dérangé. Quelques minutes plus tard, XXXX est allez chercher leurs gode-ceinture, et moi j'ai cru qu'elles allaient m'offrir un spectacle puisqu'elles n'arrêtaient pas de s'embrasser.....

Non, non, c'est à mon petit cul qu'elles en voulaient ! Quand une belle femme vous allume vous craquez, quand deux belles femmes vous allument vous faites n'importe quoi. J'ai donc accepté d'embrasser leur gode-ceinture pour leur faire plaisir, puis de me laisser caresser les fesses avec, puis de me tourner et de leur offrir mes fesses pour faire comme si..... Et du comme si, quand XXXX a commencé à caresser mes fesses pendant que sa copine me griffait doucement le corps, j'ai fini par céder en obtenant toutefois la promesse que si j'avais mal, elles n'insisteraient pas.

Féminisé de force et enculéJ'avais honte car je ne l'avais jamais fait (même s'il m'est arrivé sous ma couette de mettre quelques trucs phalliques entre mes fesses) et là, en expertes sadiques elles m'ont eu. Occupé à reluquer l'entre jambe de XXXX qui le mettait à quelques centimètre de mon visage, je n'ai pas vraiment réagi quand sa copine à lubrifié mon anus. Je me suis fait baiser en beauté et sans même réfuter à quatre pattes sur le canapé. XXXX a enjambé ma tête, ma nuque garde encore les sensations indélébiles de son sexe glabre à travers son collant. Elle tapotait mes fesses pendant que sa copine jouait avec ma rosette qu'elle a finie par prendre. Cela m'a fait un peu mal mais elles m'ont dit de me détendre puis de respirer en me caressant de partout.

J'étais sur un nuage ou dans le brouillard au choix, mais plus en possession de mes moyens. J'ai donc fini par faire la salope qui donne son cul et suce une bite, même si je crois que sucer son gode était pour moi un exutoire à la petite douleur anale et un moyen d'avoir mon nez au dessus de la chatte de XXXX.

Elles se sont amusées de moi à tour de rôle pendant un petit moment avant de me rendre mes vêtements puis de me reconduire à la porte en me remerciant de l'après-midi que je venais de leur offrir. En clair je me suis fait baiser au sens propre comme au sens figuré par deux lesbiennes qui avaient envie de se faire un mec car je ne les ai jamais revues. Par contre, il m'arrive maintenant de me féminiser tout seul chez moi et j'aimerai bien recommencer car c'était bien bon.

Témoignage de Julien par TSM journaliste de Fessestivites.com

Les photos sont ici

http://www.fessestivites.com/fre/Article/23_Travesti-Sissy-Femmes-dans-un-corps-d-homme-feminisation/albums/4284_Feminise-et-encule-par-deux-garces.html

La vidéo est ici

http://www.fessestivites.com/fre/videos_gratuites/17_TV-trans-femme-dans-un-corps-d-homme/2832_Feminise-et-encule-par-deux-garces.html



01/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres