TSM et ses soumises

Elucubrations BDSM d’une femme et pourquoi je me suis mise au selfbondage

Elucubrations BDSM d’une femme et pourquoi je me suis mise au selfbondage



Selfbondage_lacapricieuse.jpg
Voici les élucubrations BDSM d’une femme osant écrire, vivre des choses sans réellement passer à l’acte, si je le dis pour ne pas être ennuyée par les maîtres parfois très collants.

Depuis toujours, les photos et récits BDSM m’excitent mais je suis restée une vanille dans le monde réel, une femme qui n’ose pas parler des ses fantasmes dans la vraie vie avec ses amants ou copains ou espoirs….bien qu’avec une capricieuse comme moi…… Est-ce la honte ou la peur, la peur de franchir le pas dans le monde réel, je ne sais pas hormis peut-être la pudeur car je suis assez pudique.

Vers les années 2000 j’ai rencontré un sadique dès plus pervers sur les contes cruels , des groupes yahoo qui n’existent plus aujourd’hui. Il est un des rares à avoir réussi à me faire parler et à me faire faire des choses inavouables. Je ne rencontrerai jamais cet homme parce qu’il est vraiment trop loin de chez moi puis peut-être aussi parce que je n’ose pas. Ce mec est aujourd’hui le webmaster de Fessestivites, méfiez-vous de lui les filles, il est capable de vous rendre folles et de vous faire faire des choses inavouables tout comme me faire faire cette confession que je fais à sa demande. Comme le BDSM m’excitait et que je ne voulais pas devenir soumise dans le monde réel, ce tordu m’a poussée à jouer avec mon corps et à lui raconter mes sensations. Pourquoi l’ai-je fais, je ne le sais pas mais je l’ai fait et grâce à lui j’ai découvert des sensations agréables complètement folles. Il était à mon écoute, jamais vulgaire, juste pervers….avec des questions insidieuses auxquelles je répondais en me dévoilant.

Donc pourquoi je fais du selfbondage ?

Parce qu’on ne me voit pas
Parce que ça m’excite
Parce que je ne risque rien et qu’aucun mec ne mettra le grappin sur moi
Parce qu’ensuite la délivrance par le plaisir solitaire est géante
Parce qu’ensuite je suis apaisée bien qu’un peu honteuse
Parce que je ne risque pas le HIV lol !
Peut-être aussi parce que je suis une solitaire dans ces pratiques que je ne veux pas partager et qui sont mon jardin secret.

Quand je prépare mes accessoires, mes cordes, mes chaînes, mes menottes, mes cadenas puis mon ice-timer je suis très excitée rien que de préparer mes accessoires au point que je ne vais pas toujours jusqu’au bout pour cause de doigts incontrôlables…. Je puise mes scénarios sur le net dans les vidéos, les photos et les récits avant de me faire mes propres scénarios. Une fois lancée, rien ne m’arrête et je fais des folies impensables avec mon corps que j’attache et martyrise au point que parfois je me fais mal mais qu’est-ce que c’est bon. C’est bon d’être à la merci de mes scénarios et de ne pas pouvoir y échapper, cela permet de me faire mes propres films avec des maîtres sadiques, des violeurs, des pervers qui profitent et abusent de mon corps sans jamais le toucher ni même le voir.

Voilà pourquoi, le selfbondage est pour moi une alternative jouissive au BDSM.

T’es content pervers sadique webmaster de mes deux ?

Lacapricieuse


Les vidéos de selfbondage sont ici

Les articles, récits et photos de selfbondage sont ici

Le forum pour parler de bondage, contrainte et selfbondage est ici





06/02/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres