TSM et ses soumises

Chaste cocu au boulet de bagnard

Chaste cocu au boulet de bagnard

Il est bien devenu le chaste cocu au boulet de bagnard mais le pire, c'est qu'il y a pris gout avec le temps. Sa cage de chasteté n'est pas étrangère à cela. Il l'a voulue il l'a eu mais les choses ont pris une orientation qu'il n'aurait jamais imaginé dans ses fantasmes les plus fous.

Lors d'une conversation avec sa femme le dominant de temps en temps pour lui faire plaisir car le SM ce n'est pas son trip, il lui a exposé les bienfaits de la cage de chasteté en lui disant qu'il aurait l'impression qu'elle le domine 24/24 sans rien avoir à faire, qu'il ne l'aimerait que plus, qu'il allait devenir la fée du logis, qu'il la servirait, qu'il.....

Marine a donc accepté l'idée folle de son mari la délaissant, après tout, une de plus une de moins, après la tenue de soubrette et les fessées au paddle que risquait-elle ?

Quelques temps plus tard, lorsque Marine s'inquiéta un peu de l'état de son mari en lui faisant remarquer qu'elle se sentait délaissée, il lui répondit la chose suivante qui la rendit folle de rage :

- Il y a des moments où l'on aimerait ne plus avoir la cage, mais en même temps, on se complait tellement dans l'état d'excitation que l'on redoute presque son retrait. Si la folie des sens jette parfois dans les plus frénétiques et excessifs égarements, il arrive que l'on se plaise tellement dans un état d'excitation qu'il devient une finalité en soi et que l'on s'entête à le maintenir par peur de retomber dans la réalité décevante.

- Une réalité décevante ??????????????????????????????? Hurla Marine ! Ah parce que vivre avec moi est une réalité décevante ? ? ? ?

Autant dire que la suite de la discussion fut dés plus houleuse et que le pauvre Louis en prit « plein la tête ». Pour sa défense il parla de ses gros besoins de soumission tandis qu'elle lui parlait de vie de couple. Comme bien souvent dans les disputes, un mot en appelant un autre elle lui annonça qu'il resterait en permanence sous cage de chasteté et qu'elle allait prendre un amant. ET LA surprise. Louis lui avoua qu'il l'a comprenait.

Un homme en colère c'est dangereux, une femme c'est pire. Pour s'assurer qu'il ne la suivrait pas si elle s'offrait du bon temps, elle demanda à un ami ferronnier de fabriquer un boulet de bagnard sans pour autant lui dévoiler les motifs de cette demande dés plus originale. De son côté, Louis se complaisait dans son égoïsme et sa chasteté en se limitant à l'appeler « Maîtresse » puis à faire le ménage en tenue de soubrette avec un plug dans le cul histoire de satisfaire sa libido exacerbée par la frustration.

Marine rencontra sur le réseau Fessestivites.com un homme charmant désireux de vivre sa vie sans pour autant cacher qu'il était marié avec une femme adorable souffrant de dégénérescence. Il lui expliqua qu'il ne quitterait jamais sa femme par amour et qu'il l'accompagnerait au bout du chemin mais qu'ils s'étaient accordés tous les deux sur le fait qu'il pouvait vivre sa vie « d'homme ». Le jour J, ou plutôt une nuit du mois d'avril, Louis fut invité à se rendre dans leur chambre vers 21 heures puis à s'étendre nu sur le lit. Elle lui posa sa cagoule de soumis puis le boulet de bagnard.

chaste cocu au boulet de bagnard

- Voilà p'tit soumis c'est le moment de payer ton manque de respect envers ta Maîtresse et ton égoïsme. Tu vas rester là sagement pendant que ta Maîtresse va s'envoyer en l'air avec un homme.

Si Marine faisait la fière, elle éprouvait quand même quelques doutes sur ce qu'elle faisait et surtout sur l'acceptation de son mari. Elle fut terriblement surprise de le voir se mettre à bander comme un âne dans sa cage de chasteté. Elle s'interrogea même pour savoir si elle n'allait pas éclater sous la pression. Ni une ni deux, furieuse, elle le planta là avec son érection contrariée et se rendit au Novotel pour retrouver son amant. Sa nuit fut particulièrement agréable tant physiquement que moralement car elle constata qu'elle plaisait encore et que finalement prendre du bon temps...... La seule particularité de son amant était qu'il n'arrivait pas à bander avec un préservatif mais il lui promit de lui remettre un contrôle HIV à chaque rencontre si elle le désirait. Elle repartit donc de l'hôtel avec le test HIV et la chatte parfumée aux effluves d'une nuit de folie.

Arrivée en leur logis, elle trouva son mari étendu sur le lit comme elle l'avait laissé. Est-ce un brin de remords ou encore de l'amour nous ne le saurons point, mais elle entreprit de câliner un peu son mari. Il lui demanda de tout lui raconter tout en détail chose qu'elle fit ! ! ! !

En guise de scène de jalousie il se remit à bander ! ! !

chaste cocu au boulet de bagnardFurieuse de voir qu'il n'éprouvait aucun sentiment de jalousie ce qui signifiait à ses yeux plus d'amour, elle décida ni une ni deux de lui faire profiter de leurs « restes » en enjambant la tête de son mari pour qu'il lèche là où son amant l'avait prise avec brio. Le pauvre Louis se noya avec plaisir dans les sécrétions résiduelles des folies de la nuit de sa femme en étant convaincu que si elle était aussi trempée c'était dû à l'excitation. Il lapa de bon cœur avec une telle fougue que Marine s'envola une énième fois au paradis des plaisirs en se promettant de recommencer sans tarder.

 

C'était TSM journaliste de Fessestivites

Les photos sont ICI

http://www.fessestivites.com/fre/Article/17_chastete/albums/4173_Chaste-cocu-au-boulet-de-bagnard.html

La vidéo est ICI

http://www.fessestivites.com/fre/videos_gratuites/23_BDSM-Chastete-cage-ceinture-cuckold/2680_Chaste-cocu-au-boulet-de-bagnard.html



15/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres