TSM et ses soumises

Soirée SM et DS pour Kioki-san (Histoire réelle)

Soirée SM et DS pour Kioki-san (Histoire réelle)

KIO_soiree_SM_et_DS.jpg

Texte de Kioki-san rédigé par TSM pour de simples raisons d'écriture.....

Le dimanche 9 août vers 21h alors que je m'apprêtais à mettre la table, mon Maître a décidé de me faire une séance, nous n'étions que tous les deux à la maison, chose assez rare car nous avons beaucoup d'amis, des amis de ceux sur lesquels on peut compter lorsque l'on en a besoin.

Il m'a demandée d'aller m'attacher sous le grand noyer à l'anneau de shibari. Sans discuter je me suis exécutée, j'ai donc pris les menottes en cuir pour m'entraver debout nue, offerte sans condition et sans limite à mon Maître. Sans limite car nous sommes en "no limit" il me connaît assez pour savoir quand continuer, quand s'arrêter même si parfois j'en désire plus et qu'il me le refuse pour mon bien, pour ma santé.

Il est arrivé avec les martinets et les fouets signal whip qu'il a posé sur la table de jardin. La surprise a été des pinces à clochettes qu'il a posé sur mes tétons et mes lèvres intimes. Mon Maître a commencé par me caresser le corps en faisant glisser ses ongles sur ma peau avant de prendre ses petits martinets pour me caresser entre les jambes que je devais garder écartées. Les coups on commencé à pleuvoir sur moi, il tapait partout avec ses deux martinets, un dans chaque mains.

Les coups étaient doux mais très nombreux, les lanières tombaient sur mon dos, mes fesses, mes seins, ma chouchounette, il y en avait tellement car il est très rapide que je ne savais plus où les lanières me touchaient. A peine le temps de me remettre d'un coup sur les fesses que la seconde d'après, un passait entre mes jambes en touchant mes lèvres intimes avant de finir sur le bas de mon dos.

Il cherchait à me rendre folle, à m'exciter en me lançant des regards sadiques alternés de bisous doux. Parfois il s'amusait à me faire peur en levant les martinets comme s'il allait taper fort alors que ces coups là sont toujours doux. C'est plus fort que moi, quand il fait ça, je ferme les yeux, j'ai peur et attend d'avoir mal. Cela n'arrive pas mais je cris "aie" par réflexe alors que je n'ai pas mal. Son regard à ce moment là est si sadique et envoûtant que vous vous attendez à avoir mal alors que ce n'est pas souvent le cas. Il me tournait autour comme un prédateur qui joue avec sa proie avant de vous dévorer. Ses regards accompagnent les coups que je ne pouvais prévoir tant il est rapide dans ses gestes mais délicat. C'est quelque chose d'extrêmement troublant que de recevoir des coups aussi dispersés que sensuels et tendres sans jamais savoir où ils vont tomber.

Il a ensuite posé ses martinets légers pour passer à ceux qui sont plus lourds, j'étais assez chauffée et prête pour les recevoir. C'est vrai qu'ils font peur mais sont si bons..... Il les faisait tourner très vite comme un ventilateur à lanières sur mes fesses, mon dos, mes seins avant de recommencer à jouer de sa proie en les faisant passer entre mes jambes que je devais garder écartées sous peine de sanctions cinglantes. C'est très sadique car chouchounette est sensible, mon premier réflexe est de serrer les jambes, sauf que je ne dois pas le faire si je ne veux pas prendre un coup de rappel à l'ordre qui lui fait mal.

Il est allé poser ses martinets pour prendre deux de ses fouets. Je ne me sentais pas prête et assez chaude, j'étais inquiète. Il a commencé par me faire de l'enroulé, les lanières tournaient autour de mon corps mais sans me faire mal. J'avais mal dans ma tête, pas dans mon corps je le reconnais. Il me l'a rappelée en me disant "tu n'as pas mal, ce n'est pas vrai, tu veux vraiment avoir mal" ? J'ai reconnu que je n'avais pas mal mais c'était vrai, pas pour lui faire plaisir ou éviter de prendre un coup de rappel à l'ordre. Et là, il a recommencé à me tourner autour comme un prédateur en me donnant des coups de fouet de partout.

Comme nous étions seuls, il a retiré ses chaussures, il s'est mis nu pour se frotter à moi pour m'exciter tout en me fouettant. C'est divin et troublant cette forme de corps à corps pendant le SM fusionnel. A la suite de quoi, il m'a annoncé une nouveauté tout en m'indiquant qu'il avait besoin d'une serviette et d'une corde !!!! Je n'avais aucune idée précise au départ, quand j'ai pensé qu'il allait peut-être m'attacher par les pieds et les relever. Non, il m'a pendue et f o r c é e à me branler avec un magic wand massager pour le plaisir de ses yeux. La serviette c'était pour que le n'ai pas de marque autour du cou, la corde pour me pendre.

Ce sadique a installé une chaise face à moi, il s'y est installé avec un verre d'apéro et une cigarette en m'ordonnant de me faire "plaisir en le regardant dans les yeux. A ce moment là, j'étais convaincue que je n'y arriverai pas, comment jouir ainsi ????? Cela m'a bloquée. Bien assis sur sa chaise avec son verre et sa clop il a tiré sur la corde de la pendue en m'ordonnant de me branler en me regardant dans les yeux. OUPS !

Me caresser même avec le magic wand massager qui est magique n'a pas été évident question plaisir ! Ses yeux insistant et les fouets qu'il gardait près de lui m'ont motivée dans l'effort que doit faire la soumise pour plaire à son Maître. Ce fut dur mais cela a commencé à venir doucement, ses yeux m'accompagnaient. Il m'a rappelé que même si mes fesses lui plaisent, ce qu'il préfère c'est lire dans mes yeux. Je lisais dans les siens qu'il ne lâcherait pas le "morceau", je le connais assez pour savoir quand je peux essayer d'esquiver, quand il est inutile d'essayer....

Au bout d'un moment, voyant que malgré tous mes efforts je n'arriverai pas à jouir, il a relâché la corde en m'a ordonnée de me mettre à quatre pattes comme une "chienne en chaleur". Même s'il n'est pas vulgaire de nature, j'aime parfois qu'il utilise des mots crus, cela m'excite, ce soir là il a été généreux avec ma gourmandise de mots crus.... Chienne, salope etc.... tout le dico grivois y est passé mais je sais que c'était pour mon plaisir et des mots d'Amour.

ET LA !

Et là il m'a attirée à lui en me tendant sa verge. "Il est l'heure de ton apéro" !!!!!!!!!!!

En soumise obéissante (pour une fois) j'ai pris son sexe en bouche, l'urine n'a pas tardé à arriver, une bonne cuvée d'été brûlant car pas forte mais goûteuse. J'avais ordre de continuer à me branler en même temps, c'est assez déstabilisant mais je l'ai fait. Là je commençais à "monter dans les tours" mais pas assez pour jouir. J'ai reçu l'ordre de me coucher sur le dos et de continuer à me branler comme une "chienne en chaleur". Et là, debout au dessus de moi il m'a uriné dessus. J'en ai profité pour en boire encore un peu mais ce n'est pas ma bouche qu'il voulait mais mon clitoris et mes seins. Sur le clitoris, en même temps que le magic wand c'est franchement divin, chaud et vibrant, excitant...... Là j'ai vraiment commencé à décoller ......

Par peur que j'ai froid, il m'a couverte d'un peignoir, au début j'ai apprécié mais après je l'ai repoussé car j'avais trop chaud. Trop chaud, dedans, trop chaud dehors, trop chaud partout.......... j'étais dans une autre monde, il venait d'avoir raison de moi.

Même quand il a débranché le magic wand massager je continuais de convulser, c'est totalement fou mais si bon......

Il m'a embrassée, caressée, cajolée avant de lever mes jambes pour les poser sur la chaise tant ma tête douloureuse avait besoin que la circulation sanguine soit privilégiée pour cause de migraine. J'avais vraiment mal à la tête tant je me suis envolée.

Ais-je été humiliée ? NON

Ais-je eu mal ? NON

Suis-je une soumise comblée ? OUI même si parfois je me demande ce qu'il me réserve comme surprise !!!!!!!!!!!!

Est-ce un sadique ? OUI je confirme.

Ais-je envie de recommencer demain ? Deux fois oui !

Kioki-san soumise de Maître TSM

Commentaires de TSM Elle dictait j'écrivais

- Et là salope, j'ai faim alors magne toi le cul de me faire à manger, j'en ai assez de faire ta secrétaire ! (C'est aussi 100% véritique, j'écrivais elle lisait et a éclaté de rire)

Elle est toujours aussi belle quand elle jouit à en perdre la raison, je ne me lasserai jamais de ses yeux et de son visage dans ses moments là.

Rencontres BDSM

Les martinets utilisés ce soir là

Le modèle de fouet utilisé ce soir là

Le magic wand massager une bombe pour jouir



10/08/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres