TSM et ses soumises

Fessée spanking

La fessée ou le spanking compte des passions de nombreux membres du réseau Fessestivites. La preuve en image pour le plaisir des yeux.


Sport Fessée Pilate en Webcam ce mercredi 28 octobre à 21h15

Sport Fessée Pilate en Webcam ce mercredi 28 octobre à 21h15

Pilates.jpg

La méthode Pilates BDSM fessée, c'est quoi ?

Avant toute chose, revenons-en à la véritable méthode Pilates !

Il s’agit de l'invention d'un passionné, Joseph Pilates, un allemand né en 1880, qu'une santé fragile aurait du condamner à un corps chétif et à une vie précaire. C'était sans compter une volonté de fer et une passion pour le corps humain et l'anatomie. Il commence par développer sa musculature, pratique plusieurs sports et invente des mouvements destinés à entretenir, rééduquer et développer le corps. Les exercices se pratiquent sur un tapis de sol, dans une tenue confortable car l'on doit se sentir libre de ses mouvements.

Quel rapport avec le BDSM et la fessée ?

Si grâce aux exercices, les muscles s'allongent et l'on gagne en souplesse puis en amplitude dans les mouvements, les positions sont une source d’inspiration pour les adeptes de la fessée et du BDSM ! Certaines positions se rapprochent d’ailleurs des 12 positions de la soumission.

Venez découvrir ce soir en webcam cette façon originale de pratiquer en cliquant ci-dessous.

WEBCAM Sport Fessée Pilates ce mercredi 28 octobre à 21h15 sur le chat de Fessestivites

Accéder au chat webcam


28/10/2015
0 Poster un commentaire

C'est combien la fessée ? 13 à la douzaine pour vous madame !

C'est combien la fessée ? 13 à la douzaine pour vous madame !

Les adeptes de la fessée connaissent la fessée plaisir, la fessée érotique et la fessée punitive.

Soumise Kioki-san faisait son marché plaisir chez TSM ayant exposé ses cannes anglaises et un cage sur laquelle les adeptes peuvent s'étendre et consommer leur fessée sur place.

- C'est combien la fessée ? Demanda soumise Kioki-san

- 13 claques à la douzaine pour vous madame.

- J'en prends une !

- Pas de problème installez-vous fesses à l'air sur cette table en exposant votre fessier que j'imagine délicat. Placez bien le coussin de façon à surélever vos tendre rondeurs vous ne serez que mieux servie.

Plaisanterie mise à part, à la couleur des fesses il est évident qu'elle a bénéficié d'un supplément gratuit !

Une vidéo originale ou la tendresse rime avec fessée, plaisir et tendresse.

Voir la vidéo C'est combien la fessée

Fessee_13_a_la_douzaine_01.jpg

Fessee_13_a_la_douzaine_02.jpg

Fessee_13_a_la_douzaine_03.jpg

Fessee_13_a_la_douzaine_04.jpg

Fessee_13_a_la_douzaine_05.jpg

Fessee_13_a_la_douzaine_06.jpg

Fessee_13_a_la_douzaine_07.jpg

Fessee_13_a_la_douzaine_08.jpg

Fessee_13_a_la_douzaine_09.jpg

Fessee_13_a_la_douzaine_10.jpg

Voir la vidéo C'est combien la fessée

Faire des rencontres autour de la fessée

Forum fessée

Boutique pour les adeptes de la fessée ou du spanking


03/08/2015
0 Poster un commentaire

La Fessée vintage d'une petite effrontée

La Fessée vintage d'une petite effrontée

Fessee_vintage_5_.jpg

Aphélia est une des filles rebelle de la famille Vintage. Promise au châtelain elle n'en a pas moins envie de s'amuser. Dès lors, son père peine à contrôler les sorties de la rebelle qui, des qu'il a le dos tourné s'échappe de la ferme familiale pour aller batifoler avec les garçons du pays. Très joueuse, très coquine elle s'amuse à attiser leurs sens sans pour autant commettre l'irréparable : perdre sa virginité.

La virginité de la fille promise est comme la dote, en ces époques, c'est une question d'honneur. Le père essaye tant bien que mal de la rebelle sur ce que doit être une bonne épouse, mais avec le tempérament d'Aphélia la chose est loin d'être gagnée !

Après une rude journée à martyriser quelques ouvriers, alors qu'il prenait un verre du meilleur vin de la région (le sien évidement) dans le jardin en profitant de la fraîcheur du début de la soirée, il aperçoit un bout de robe de bal passer furtivement au coin de la maison.

Interpellée par son père, Aphélia n'a pas d'autre choix que de lui dévoiler son intention d'aller guincher au bal du 14 juillet, chose totalement inacceptable pour le père inquiet pour le petit abricot se devant de rester vierge. Le refus de sortie est catégorique, il est préférable d'avoir une râleuse de mauvaise humeur qu'un "courcousson in l'armori"

(Traduction de "courcousson in l'armori" : un charançon dans l'armoire ou un bébé en cours au choix)

Aphélia râle comme à son habitude, essaye de négocier avec des mots pas très mélodieux pour les feuilles de chou du padre ! Aussi têtu que le chêne ou le roseau face au mistral, il est hors de question qu'il cède même si le ton monte face à sa fille rebelle. Un mot en appelant un autre, puis des mots générant des maux, la belle se fait tirer l'oreille et guider sur la vieille charrue où il ne tarde point à trousser la robe de bal. Et là, il voit rouge, bien plus rouge que son vin en découvrant que la belle avait sortie l'attirail complet de la séduction féminine de l'époque : un jupon blanc et une crinoline.

Ni une ni deux, la toilette s'envole tout comme les premières claques ne tardant point à s'abattre sur le délicat fessier aussi blanc que les fleurs du pommier, puisqu'à l'époque, les filles n'allaient pas faire griller leurs fesses sur des plages de sable. Sous la fessée commençant à donner une jolie couleur de fraise au joufflu, Aphélia s'entête et continue de râler au lieu d'attendre que l'orage, tant attendu en cette période de sècheresse, passe.

Fessee_vintage_7_.jpg

Même si l'on a des mains forgées par les durs labeurs, face au joufflu d'une rebelle, il convient de monter le ton de la discussion "fessiale". Les remarques désobligeantes allaient coûter plus cher à Aphélia que le prix des melons cette année. Le père, aussi rouge que ses bergerons arrivant à maturation, dégrafe la ceinture de son pantalon, non pas qu'il ait envie de faire un strip tease mais pour s'en servir comme redresseur de tord.

Fessee_vintage_13_.jpg

Le cuir de cette époque n'étant pas du simili, la propriétaire du délicat fessier commença à rugir un peu avec un simple "aie" les autres étant contenus. Pensant que la rebelle avait compris la leçon, il lui ordonna de rester en position fesses à l'air pour méditer un peu puis, repris place sur sa chaise en fer forgée pour se désaltérer, une fessée cela donne soif.

- Il n'y a plus de jeunesse ! Se lamentait le père en portant le verre de vin à ses lèvres.

- C'est plutôt, l'inverse mais ce n'est pas grave ! Répondit Aphélia, réplique qui eut pour effet de faire s'étouffer le père pour cause de mauvaise direction du si bon vin.

Ni une ni deux, pour cause de mauvaise réponse + gâchis de vin + entêtement + manque de respect des anciens, le père troqua son verre contre la ceinture encore posée sur le vieux tonneau en chêne pour venir faire taire l'outrecuidante. La ceinture siffla à nouveau laissant sur son passage quelques marques rouges supplémentaires. Les claquements furent accompagnés d'explications pédagogique version ancien Provençal mécontent.

Convaincu que la fille était matée il reprit sa place et son verre quand soudain, pour la seconde fois, Aphélia argumenta sur le fait qu'elle refusait la corvée de patate du lendemain et y préférait le bal. N'en croyant pas ses oreilles, il se demanda s'il devait aller voir le rebouteux ou si la résistance de sa fille allait dépasser celle du chiendent.

Un vol de pigeons se posa sur le toit de la maison après avoir croisé les oies sauvages mais n'y resta point pour cause de sifflements de ceinture et cris de la rebelle. Accompagnée au vieux sapin utilisé comme coin, Aphélia fut délicatement, enfin presque, invitée à méditer sur la façon dont elle parlait à son père. Il n'eut pas le temps d'aller s'asseoir qu'elle se remit à vociférer à nouveau avant de prendre une claque monumentale sur les fesses la projetant dans le pauvre arbre innocent. Jupe, jupon et crinoline relevés, pour le plaisir des yeux des lapins sortie de leurs terriers pour assister au spectacle,

Aphélia finit par se dire qu'il était inutile d'essayer de dialoguer, rien ne ferait changer d'avis le père têtu comme la vieille mule qui lui manque tant, cette dernière ayant croisé une Juva4.

Le verre enfin terminé, cette fois au simple chant des cigales, la belle fut presque gentiment invitée à se rendre dans sa chambre pour y résider sans dîner, le père ne désirant pas s'étrangler avec la si bonne soupe au pistou de la Marie.

TSM

Cette histoire est bien sur, 100% véridique, pour preuve, vous pouvez voir la vidéo vintage ici !

Vidéo La Fessée vintage d'une petite effrontée

Les photos de la fessée vintage d'une petite effrontée

Faire des rencontres autour de la fessée

Forum fessée sans les cigales

Accessoires pour la fessée si vous n'avez pas de ceinture ou les battoirs du père


15/07/2015
0 Poster un commentaire

Fessée, ABDL, sexe et bisexualité imposée pour une jeune femme

Fessée, ABDL, sexe et bisexualité imposée pour une jeune femme qui s'est aventurée là où il ne fallait pas.

Fessee_ABDL_sexe_et_bisexualite_imposee.jpg

Par TSM

Avec mon mètre 55 et 45 kilos toute mouillée, malgré mes 21 ans on me demande encore ma carte d'identité à l'entrée des boites de nuit et dans certains supermarchés quand je vais acheter de la vodka. Si je n'ai pas vraiment grandi physiquement, mentalement je suis aussi très jeunes malgré que j'ai un emploi et que je sois autonome.

Arrivée à Paris pour mon premier poste de pupitreur à la poste, je me suis rapidement trouvé un petit appartement que j'ai emménagé à mon goût. Sous l'oreiller de ma chambre aux couleur de Disney, j'ai une sucette bien cachée, ma peluche Pikachu posée sur le lit monte la garde pour qu'on ne me la vole pas. Dès que mon appartement fut meublé, mes premières économies ont été dilapidées en grenouillèreset accessoires ABDL. J'ai aussi acheté un magic wand massager démentiel trouvé sur ABCplaisir, ce n'est pas parce que l'on est jeune que le plaisir solitaire est interdit....

Sur Fessestivites, j'ai découvert un monde nouveau pour moi, les rencontres autour de la fessée ! Les histoires, photos et vidéos m'ont donné envie de fessée, comme dans ce cadre pseudo familial que je n'ai pas eu très longtemps, mon père ayant eu la mauvaise idée de vouloir fabriquer des faux billets..... Il est depuis dans un centre vacances qui ne fait jamais porte ouverte.

Passons ! Je m'imaginais en surfant d'être étendue sur les genoux d'un homme qui, après m'avoir grondée me donnait une fessée avant de me mettre au coin.

Sur le site, d'autres filles à la recherche d'un fesseur avaient passé des annonces, j'ai fait de même tout en indiquant que j'étais aussi intéressée par l'ABDL. Les propositions n'ont pas manquées, des jeunes et des vieux m'ont contactée. Pour une première j'ai choisi un homme d'une quarantaine d'années, il m'avait indiqué et promis "no sex, fessée seulement". "Tu parles Charles", quand il m'a eu sur ses genoux, ses mains n'ont pas fait que tanner mes fesses, elles se sont aventurées là où il ne fallait pas. Malgré ses gestes déplacées, ma première fessée d'adulte m'a laissée un goût de "revenez-y" et a enflammé mes sens....... Mon Pikachu le sait mais ne vous le dira pas !

De retour sur Fessestivites, j'ai choisi un autre fesseur plus âgé, un sportif particulièrement dragueur de 64 ans. Très à l'écoute de mes envies, lors de nos discussions sur le chat il a creusé mon côté ABDL et petite fille, cela semblait l'exciter, l'amuser aussi, ses idées m'ont donnée envie de le rencontrer. Le scénario me plaisait bien, je devais arriver chez lui en jupe avec une culotte de petite fille, il se chargeait d'acheter des couches qui seraient imposées à la vilaine pisseuse après sa fessée. Hummmm Non Pekachu tais-toi ! ! !

Le début de la rencontre se passa comme prévu, le papy me reçu avec gentillesse, me proposa une grenadine et me posa des questions sur l'école en me demandant si j'étais sage et si je travaillais bien. J'ai répondu par l'affirmative évidement ! (Je n'ai jamais été sage à l'école)

- Ah bon, et c'est quoi ça ? Me demanda le Papy en mettant sur la table de son salon un relevé de notes avec des commentaires peu élogieux.

Ce relevé de note pompé sur le net fut donc le prétexte d'une fessée pour mauvaise tenue en classe et avoir menti. Ce colosse sportif de 64 ans m'a attrapée par la main pour me conduire vers une chaise où, en un rien de temps, je me suis retrouvée couchée sur ses genoux. Face aux muscles et à la carrure du papy, même si j'avais voulu résister cela aurait été impossible. Ma jupe fut prestement relevée, les premières claques se sont abattues sur mes fesses encore protégée de sa vue, mais pas de sa f o r c e. Ouahou, le papy n'y allait pas demain morte malgré mes suppliques.

Moins d'une minute plus tard, les larmes montaient à mes yeux. Ma culotte prestement baissée offrit mes fesses dénudées à ses yeux de barbare. J'ai eu beau me débattre, le papy fessait copieusement en tenant mon bras dans mon dos et en bloquant mes jambes. Impossible de lui échapper malgré mes ruades. J'avais envie d'une vraie fessée, je l'ai eue mais il ne m'a pas loupée !

- Il y a des taches sur ta culotte, donc en plus de mentir et de mal travailler à l'école tu es une pisseuse. Et bien puisque tu te comportes comme une gamine d'école maternelle, tu devras porter une couche. M'indiqua le papy avant de me soulever comme si je pesais quinze kilos ! ! !

Etendue sur la table de son salon avec comme ordre de ne pas bouger. Mes fesses très chaudes m'ont conseillée de l'écouter et d'être sage ! Je l'ai regardé attraper un sac dont il a sorti du talc et une couche. Il m'a fait soulever les fesses pour la glisser sous moi mais à 21 ans, se retrouver jambes écartées pour être talquée par un papy de 64 ans cela perturbe. Il n'a pas lésiné sur le talc le papy, j'avais même l'impression qu'il avait envie d'en faire rentrer dans mon sexe.... Lorsqu'il a refermé la couche, ce fut un soulagement car s'il avait eu envie de me croquer, face à ses muscles et à sa carrure je n'aurai rien pu faire.

Prestement soulevée pour la seconde fois comme un poids plume, je me suis retrouvée assise sur ses genoux pour un gros câlin. Si le câlin fut magique, la magie fut de courte durée. Alors que je me laissais aller comme un bébé contre sa poitrine, ses mains sont passées de mes cheveux qu'il caressait comme pour m'apaiser à ma poitrine ce qui ne m'apaisa pas du tout. Il a fallu que je le gronde avec insistance pour qu'il arrête ce qui gâcha notre rencontre. Si la fessée cuisante m'avait émue, la main trop baladeuse non. Je suis rentrée en couche par peur que la vue de me fesses déclenche en lui des envies bien plus perverses. Grrrrrrr !

Les mecs ne sachant pas se tenir au rôle convenu, je suis revenu sur Fessestivites pour chercher un couple, je m'imaginais qu'en présence de sa femme le monsieur serait plus sage. Et là, je suis tombée sur un couple beaucoup plus diabolique que les deux mecs précédents. Comparés à ce couple, ils étaient des anges rigolos !

Ce couple m'a fait vivre un enfer diabolique !

A suivre ici

TSM


14/04/2015
0 Poster un commentaire

Le fantasme de la discipline maternelle ou paternelle

Le fantasme de la discipline maternelle ou paternelle

fantasme_de_la_discipline_maternelle_ou_paternelle.jpg

Les images qui évoquent le fantasme de la discipline maternelle ou paternelle à l'âge adulte ne manquent pas sur le net. A ces images se rajoutent des récits imaginaires mettant en scène de sévères mamans, gouvernantes, tutrices, nounous....

Cela expose en quelque sorte l'archétype d'un pur fantasme de punitions ou d'obligations comme l'obligation de porter des couches, des tenues enfantines, entraves pour imposer de rester couché, ou des régimes recourant aux châtiments corporels comme la fessée.

Est-ce que cette forme de régression souhaitée, désirée expose une sorte de besoin d'encadrement puis de la sécurité offerte par les parents, sécurité permettant l'insouciance ?

Ces fantasmes ne sont pas réservés aux hommes !

Ci dessous le constat que je fais en tant que webmaster de Fessestivites.

POUR LES HOMMES :

Beaucoup d'hommes cherchent des nounous sévères.

Beaucoup d'hommes cherchent des mamans qui donnent la fessée.

POUR HOMMES ET FEMMES

Les tenus cosplays, les grenouillères, les pyjamas aux motifs enfantins ou de personnages de dessins animés se vendent de plus en plus, bien que la plus grande partie des achats de ces produits sur ABCplaisir soient féminins.

POUR LES FEMMES

De plus en plus de femmes y compris des jeunes sont en recherche de fesseurs !

Je constate qu'il y a des plus en plus de témoignages sur le net de la part de dames et de profils féminins qui cherchent pour des raisons qui leur sont propres, une sorte d'encadrement à l'ancienne par un homme. Le sexe n'est pas recherché par les pratiquants ce qui dénote du net habituel qui jusque maintenant se perdait plutôt dans un lien entre fessée et volupté charnelle sous la couette......

POURQUOI MELANGER ABDL / FESSEE DANS CE POST ?

L'ABDL et la fessée sont des mondes totalement différents OUI mais quand une femme adule recherche quelqu'un pour lui donner des fessées et lui imposer des punitions du type faire des lignes ou aller au coin, qu'on le veuille ou non il y a une forme de régression dans la recherche et les actes.

J'insiste sur l'image donnée pour essayer d'être plus précis. Une femme de 40 ans qui fait des lignes à la demande de son fesseur ou qui est au coin avec les mains sur la tête si ce n'est pas une forme de régression c'est quoi ?

De la fessée à la couche, il n'y a qu'un pas que les hommes franchissent plus que les femmes, mais l'analyse des profils expose aussi que de plus en plus de femmes viennent aux couches ou aux tenues qu'elles auraient pu porter quand elles étaient en maternelle.

Porter une grenouillère en suçant une tétine, si ce n'est pas de la régression c'est quoi ?

Je n'aborderai pas pour compléter cet article le biberon ni les nounours que l'on trouve dans les chambres des femmes célibataire. Combien de vieux nounours déchiré et poussiéreux n'ont pas été jetés ?????? Allez avouez ! :-)

Mon regard sur la régression (AB ou fessée) se résume à cette phrase : mieux vaut jouir de ses propres incohérences et de ses propres fantasmes que d'avoir des regrets car dans la vie, on n'a que le plaisir que l'on se donne, s'en priver est à mes yeux une forme de masochisme cérébral.

En tant que webmaster de Fessestivites je constate chaque jour que la "régression" prends de plus en plus de place dans notre société, a quoi est-ce du ?

Je n'en sais rien mais je vous pose la question !

Webmaster

Humour :

Vous avez jusqu'à ce soir pour répondre sans quoi, privé de télé, une fessée, une couche et au lit sans manger. Pleure tu pisseras un coup de moins, cela économisera ta couche !

Pour répondre et en parler

Entre adeptes de la fessée

Entre adeptes de l'ABDL


03/04/2015
0 Poster un commentaire