TSM et ses soumises


Ceinture de chasteté dévoilée

Ceinture de chasteté dévoilée


Ceinture_de_chastete_0.jpg


C'est bien connu, Maître TSM de la boutique ABCplaisir.com ne fait pas que vendre des produits dans sa boutique, il les utilise comme le démontre sa dernière vidéo.

Soumise Kioki-san portait la dernière ceinture de chasteté arrivée depuis peu chez ABCplaisir. Le modèle très abordable financièrement (39.50 euros) lui a plus, il a décidé d'en garder une pour jouer et martyriser sa soumise.

SAUF que, dimanche midi, à la fin du repas l'idée de la présenter à une couple d'amis venu déjeuner avec eux et réaliser quelques pratiques BDSM que la morale réprouve parce qu'elle n'a pas encore osé essayer ces choses là, Maître TSM interpelle sa soumise puis entreprend de dévoiler la dite ceinture devant tout le monde et d'en faire un clip vidéo pour la boutique.

Même si elle n'est pas très pudique, soumise Kioki-san a bien essayé de réfuter mais en vain !

Ceinture_de_chastete_1.jpg
A la suite de quoi, en réponse aux questions sur la sagesse de la dite soumise, Maître TSM nous explique que pour lui, la ceinture de chasteté que porte sa soumise a surtout pour but d'en faire une femme "comblée" en nous faisant voir un des accessoires qu'il place en elle en plus de la ceinture de chasteté.

Ceinture_de_chastete_2.jpg


Ceinture_de_chastete_4.jpg
LA VIDEO CEINTURE DE CHASTETE DEVOILEE EST ICI
http://www.fessestivites.com/f/videos/212976-La-ceinture-de-chastete-devoilee

LA CEINTURE DE CHASTE EST ICI
http://www.abcplaisir.com/store/BDSM/473-Ceinture-de-chastete-pour-femme

 

POUR FAIRE DES RENCONTRES BDSM CLIQUEZ ICI


31/10/2014 0 Poster un commentaire

Comme une évidence,

Comme une évidence,



chat_hug.jpg

Récit de la rencontre entre une jeune femme et un couple pratiquant la fessée et la discipline domestique

Il était là, assis sur le canapé, les bras ouverts. Il m'attendait.

Souvent, lorsque je l'y rejoignais, nous y partagions de claquantes expériences. Tantôt je me débattais sous les foudres de sa colère issue de quelque gronderie, luttant contre les larmes qui piquaient les yeux, les claques résonnant à mes oreilles et brûlant ma peau, pleine de tristesse d'avoir déçu mon fesseur, tantôt je m'y tortillais, un petit sourire aux lèvres, qui s'entrouvraient parfois en un gémissement, laissant monter de mon ventre le plaisir qui terrasse.

Mais aujourd'hui, c'était un jour spécial. Parfois lorsque je demeurais muette, Il me grondait. « Je ne suis pas là que pour te claquer les fesses ! Un ami est aussi là pour te soutenir dans les moments difficiles. »

Sur Fessestivites, je cherchais au départ un fesseur. Pas un ami, surtout pas un petit copain, simplement un fesseur. Froid, sévère, sadique. Celui qui saurait m'imposer des règles, auxquelles je n'étais même plus sûre de vouloir réellement obéir. Le fesseur classique, de la représentation populaire. Je m'y suis inscrite impertinente, volontairement provocatrice et distante, refusant de trop en dire, refusant de m'impliquer, car parfois l'amitié est trompeuse, décevante, et blesse inutilement. Mais peut-on vivre sans amis ?

C'est un petit chat sauvage qui a découvert ces pages, se brûlant quelques fois les moustaches sur le dépit destructeur de quelques frustrés qui, lorsqu'ils parviennent à faire illusion suffisamment longtemps pour faire des rencontres, finissent par tomber le masque et s'ajoutent à la liste des espérances déçues. « Il ne faut rien attendre de personne, m'avait-Il dit, ainsi tu peux profiter de ce qui vient sans déception. »

Je n'ai rien attendu, Monsieur. La relation s'est simplement imposée, au fil des week-ends, au fil des rencontres, les pique-niques, les moments de simple partage entre nous trois. Parfois, l'amitié se fait simplement évidente. J'ai trouvé deux amis formidables. On dit qu'on ne choisit pas sa famille, mais qu'on peut choisir ses amis. Parfois, un lien amical est bien plus fort qu'un lien de sang. J'ai trouvé un fesseur, mais j'ai aussi trouvé une sœur. Sous l'égide du Pater familias, nous instaurions une logique d'éducation anglaise, de règles de vie rythmant nos jours, et devenions peu à peu des confidentes.

Ce jour-là, je suis allée le trouver, je lui ai dit qu'il fallait que je lui parle de quelque chose. Les mots se sont enchaînés, avec une étonnante clarté qui ne me ressemble pas lorsque j'ai quelque chose qui me touche émotionnellement à dire. Il m'écoutait attentivement. J'attendais des conseils sur la situation qui était la mienne. Ce que j'en retirai dépassa de loin ce que j'avais espéré. Il se pencha sur moi, me serra contre lui.
« Je suis fier de toi. », m'a-t-Il dit.

C'était le soir et nous n'avions pas encore joué, l'ambiance ne s'y prêtait pas. Mais je le rejoignis sur le canapé. Je me blottis contre lui, la tête dans le creux de son épaule. Ignorant mon instinct peu tactile qui souvent me faisait sursauter lorsqu'une main se posait sur mon épaule, je me laissais bercer. Cela aussi, c'était nouveau pour moi. Je n'ai jamais vraiment accepté de me prêter au jeu des câlins. Je m'en voudrais d'apparaître fragile, frêle, délicate. Vulnérable. Mais la confiance se gagne et lui la mérite plus que tout autre. Elle nous rejoignit alors, apportant un verre à son maître, et déposa un baiser sur mon front ; au milieu d'eux, je me sentais en sécurité.

Entre quelques murmures et gentilles provocations, une envie coquine naquit. Alors, je me relevais avec un petit sourire en coin, relevant ma chemise pour qu'il puisse de ses doigts investigateurs déboutonner mon pantalon. Il me déculotta, découvrant mon intimité glabre, faisant voler des papillons dans mon ventre. Je me penchais en travers de ses genoux, et les claques plurent sur mon fessier. Gentille, piquante, progressive, la fessée titilla mes sens, fit monter le plaisir, lentement, inexorablement. J'en vins à me laisser totalement aller, n'étant plus qu'un corps brûlant, ma conscience dépassée ayant donné sa complète reddition pour que tout mon être puisse profiter du raz-de-marrée de plaisir qui l'avait conquis.

Il finit par s'interrompre, m'informant qu'il n'était pas boucher et que même si passé un certain stade de douleur, ce n'était que du bonheur, Il n'avait pas l'intention de m'ouvrir les fesses, et qu'il était de son devoir d'arrêter avant de trop abîmer mon « adorable fessier ».

Il y étala un peu de crème d'Arnica, ajoutant quelques claques pour qu'elle « pénètre » bien. Lui promettant mille vengeances, je parvins à en glaner quelques unes de plus, la texture collante de la crème offrant des sensations très originales que j'affectionnais tout particulièrement.

Nous partageâmes ensuite un repas, parlâmes à bâtons rompus tandis que je redescendais sur terre. Nous rîmes. Nous échangeâmes moult expériences et anecdotes rocambolesques.
Une relation comme la notre, ce n'est pas que du cul, en fait, vous voyez.

Mon crâne côtoyant les nuages, je m'installais dans un confortable mutisme, laissant les mots couler autour de moi, un petit sourire sur mes lèvres, sirotant parfois une gorgée du cocktail qu'Elle m'avait servi. Je Les observais.

Parlez-moi de ces orgasmes qui n'en finissent pas, parlez-moi de ces moments de flottements qui nous rapprochent et nous apprennent à nous connaître, parlez-moi du fait que ça ne marche pas à tous les coups, parlez-moi de ce que je ne connais pas et que j'essayerai peut être un jour, parlez-moi de la complicité, parlez-moi de la nature humaine et du fait qu'on a toujours le choix.

Parlez-moi de l'amitié qui parfois se crée au détour d'un site comme Fessestivites.


Espiègle


UN GRAND MERCI A ESPIEGLE POUR CE TEMOIGNAGE


Pour faire des rencontres Fessée spanking cliquez ICI


Accéder au forum Fessée discipline domestique ICI


31/10/2014 0 Poster un commentaire

Divertissement piquant de charme

Divertissement piquant de charme

Aiguilles_BDSM_2.jpg



Divertissement piquant de charme pour soumise Kioki-san dont les délicieuses fesses sont closes à ma façon.

Comme vous le constatez, les Maîtres ne sont pas des brutes sans coeur ils peuvent mettre une touche de romantisme aux aiguilles avec un peu de bougie en dessinant un p'tit coeur.





Aiguilles_BDSM_3.jpg

Non non nous ne sommes pas des barbares et puis contrairement aux idées reçues les aiguilles cela ne fait pas mal. Cela pique juste un peu.

TSM



RAPPEL DES EVENEMENTS A VENIR 



Le 3 novembre Gang Bang BDSM à Pélissane

 

Animation Organisations84

 

Le 8 novembre soirée fessée éducation anglaise au show biz

 

Animation Maître TSM

 

Le 12 décembre soirée fetish initiation BDSM à La Lanterne

 

Animation Maître TSM


31/10/2014 0 Poster un commentaire

ANNIVERSAIRE ABCplaisir un beau cadeau vous attend

ANNIVERSAIRE ABCplaisir un beau cadeau vous attend

A saisir sans tarder pour vous faire plaisir ou préparer vos cadeaux de Noël

Anniversaire_3.jpg

Pour 100 euros d'achat (hors frais de port) ABCplaisir vous offre 26 euros d'abonnement sur Fessestivites.com (Soit 6 mois d'abonnement)

Cela va être le moment de surfer, de se faire des amis coquins et de faire des rencontres

COMMENT FAIRE :

Inscrivez-vous sur Fessestivites avec l'adresse email que vous avez indiqué lors de vos achats.

Adressez un email à contact@fesestivites.com en indiquant le mot Anniversaire dans l'objet.

Votre compte sera crédité de 26 euros donc 6 mois offerts sous 24 heures.

REGLEMENT

Ces 26 euros ne sont pas transformables en bon d'achat ou réduction.

L'abonnement offert est sans aucun engagement de votre part.

Si vous êtes déjà inscrit nous ajouterons 6 mois à votre abonnement

En vous inscrivant sur Fessestivites vous vous engagez à respecter l'éthique du réseau : sérieux / honnêteté / ouverture d'esprit / tolérance envers les pratiques des autres.

Pour visiter la boutique cliquez ICI

Cadeau supplémentaire pour tous : sur ABCplaisir il y a des vidéos très coquines à télécharger gratuitement.... il faut juste visiter les produits pour les découvrir.

 www.fessestivites.com le réseau de rencontres très actif d'un autre monde


31/10/2014 0 Poster un commentaire

Chaise percée uro BDSM Golden shower

Chaise percée uro BDSM Golden shower


chaise_percee_BDSM_uro_5.jpg
Fraîchement arrivée, la chaise percée uro BDSM de chez ABCplaisir n'est pas restée fraîche longtemps et pour cause, chez Fessestivites il y a du mouvement et beaucoup d'amis.

Passée nous faire un p'tit coucou, Maitresse Lyli que vous croiserez sûrement un jour sur Fessestivites pris un apéro avec nous. Nous étions 9 autour de la table, les soumis, Maîtresses, Maîtres et soumises en train de discuter lorsqu'une Maîtresse nous interpella pour nous indiquer qu'elle essayerait bien la chaise percée plutôt que de se rendre aux toilettes plus "conventionnelles".

Lorsqu'elle posa ses yeux sur le soumis proche d'elle, il commença par rougir avant de répondre positivement à l'aimable proposition : tu veux goutter mon champagne millésime 2014 ?

Ni une ni deux, nous voilà partis dans le salon pour installer les projecteurs et le caméscope pour immortaliser l'inauguration de la chaise percée BDSM. Guidée par un simple doigt sévère de dominatrice le soumis se mit nu et prit place sous la chaise avec un sourire banane. La Maîtresse quant à elle ne fut en aucun cas gênée par notre présence et prit place sur la chaise percée en baissant ses collants et sa culotte devant nous.

La chose, traduire par l'envie pressante, ne tarda pas, la petite fontaine se mit à couler avec un commentaire très clair : si tu en mets sur le carrelage tu seras puni ! Bien qu'elle soit pressée par l'heure, Maitresse Lyli prit le temps de donner quelques coups de martinet puisqu'il en traînait un à portée de main. (Chose fréquente chez TSM)

Histoire de pousser un peu sa domination et l'humiliation, elle essuya son petit abricot avec du papier toilette qu'elle jeta négligemment sur le visage du soumis gardant toujours la bouche ouvert comme il lui avait été demandé. Le coquin le retira furtivement en pensant que nous ne le voyons point.

Maître TSM trouva cela désobligeant et demanda aussitôt si une autre dame avait une petite envie. Soumise Kioki-san qui se complait parfois à martyriser ses congénères se proposa spontanément, elle devait avoir un petit compte à régler avec lui. ET LA !!!!!!!

Et là, cette sadique de soumise régla son différent version soumise fâchée en prenant un martinet plus sévère avant de s'installer sur la chaise percée BDSM uro. Un bon gros pipi des famille difficilement contrôlé commença à jaillir sur le visage du soumis qui en prit plein les yeux et se fit gronder pour en avoir perdu. En s'arrêtant pour limiter les dégâts soumise Kioki-san ayant peur de se faire gronder ou punir par son Maître se bloqua. Elle prit donc un des magazines jetés sur un pouf pour la circonstance, elle mima une lecture attentive sans oublier de poser une de ses bottes sur la poitrine du soumis..... Elle ne fit pas que la poser.... ayant quelques griefs semble-t-il.



Chaise_percee_BDSM_URO.jpg

CRISE DE RIRE ET COUPURE

Maître TSM éclata soudain de rire et dut couper le caméscope et pour cause, il venait de zoomer et de lire la page de garde du magazine où il apparaissait en titre : "La santé sans médicament"

Quelques jeux de mots et rires plus tard, la prise de vue put se reprendre. Soumise Kioki-san prit cette fois son temps pour soulager sa vessie non sans donner quelques claques et coups de martiner entre les jets de son champagne dorée, le dit soumis ayant eut envie de caresser les belles jambes proches de son visage.

N'appréciant pas le geste non autorisé par son Maître, soumise Kioki-san vira au sadisme psychologique en imposant au soumis de manger le papier toilette ayant servit à essuyer sa ravissante. A la suite de quoi, elle lui ordonna de lécher l'abattant de la chaise percée uro BDSM où une goutte s'était égarée. (Quand on dit que les soumises et soumis peuvent être cruels entre eux..)

Le webmaster

ACHETER UNE CHAISE PERCEE BDSM URO

La vidéo Chaise percée uro Golden shower ABCplaisir

La vidéo Chaise percée uro BDSM

Faire des rencontres BDSM

Accéder au forum BDSM

Accéder au forum Urolagnie, ondinisme et scatophilie



Chaise_percee_BDSM_04.jpg



Chaise_percee_BDSM_05.jpg



Chaise_percee_BDSM_06.jpgChaise_percee_BDSM_07.jpg


31/10/2014 0 Poster un commentaire



Recommander ce blog | Contacter l'auteur | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion